Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 15:33

HÔPITAUX PUBLICS

 

URGENCES      /      URGENCE !

 

         Le gouvernement démantèle le système public de santé.

Les attaques continuent contre les hôpitaux publics ici comme dans toute la France.

           

            Pour créer un SMUR à Landerneau, sans moyens nouveaux sur le département, l’ARH s’en prend aux services des urgences en Cornouaille : déjà elles sont fermées la nuit à Concarneau, elles pourraient l’être à Pont l’Abbé et à Quimperlé, sinon à Douarnenez. Leur fermeture de nuit pourrait être suivie d’une fermeture totale.

 

            Si les urgences sont  fermées partout autour de Quimper, à Pont l’Abbé, à Concarneau, à Douarnenez, quel délai d’attente?    Quelle qualité d’accueil pour tous les patients ?

 

            Grâce à la mobilisation de la population et de l’opinion publique, les services de chirurgie et de maternité ont été ré ouverts à Carhaix.

 

Les fermetures de services hospitaliers sont officiellement justifiées par le manque de médecins : certes, il y a des problèmes de démographie médicale dus notamment à un aberrant numerus clausus ; mais pourquoi ne parle-t-on pas des déséquilibres dans la répartition des médecins entre secteur public et secteur privé, ou entre régions ? L’ARH, représentante du Gouvernement, invoque aussi le manque de sécurité  pour fermer des services hospitaliers: par contre elle met les patients en insécurité en les éloignant des hôpitaux, en les jetant sur les routes, en les faisant attendre plus longtemps, en les soignant dans des hôpitaux surchargés aux personnels débordés.

 

            Nous refusons une politique qui veut réduire l’offre de soins pour réduire la dépense. Nous demandons que l’on parte des besoins de la population. Nous refusons une politique qui place les hôpitaux publics en concurrence imposée et totalement faussée avec les cliniques privées, et qui les met en déficit et entraîne des suppressions de postes.

           

On peut trouver des milliards pour sauver  les banques de la faillite dans l’urgence. Pourquoi pas pour les hôpitaux ?

 

Projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, territoires »

IL Y A URGENCE À RÉAGIR !

 

Le gouvernement veut aller encore plus loin dans la destruction du service public de santé

- On ne parle plus d’hôpital public. Les missions de service public seront ouvertes au marché de la concurrence privée.

-Les hôpitaux seront gérés comme des entreprises. Le directeur d’établissement pourra venir du secteur privé et aura tout pouvoir, sous tutelle des ARS (Agences Régionales de Santé) encore plus puissantes que les actuelles Agences Régionales de l’Hospitalisation (ARH). Tout cela pour accélérer la course à la rentabilité, en faisant encore plus de la santé une marchandise.

-La création de communautés hospitalières de territoires risque de faire disparaître les hôpitaux de proximité, accélèrera la concentration des soins.

-La loi prévoit des «groupements de coopération sanitaire » entre établissements publics et privés. Cela permet de transférer au Privé tout ce qui est rentable. C’est déjà le cas dans les pôles public-privé où la chirurgie est transférée à la clinique privée. On laissera au public les pauvres, les personnes âgées, les maladies les plus coûteuses.

-Il n’existera aucun contre-pouvoir à la toute-puissance des ARS. L’administration sanitaire (DDASS, DRASS) et les caisses d’assurance-maladie (CPAM/CRAM)  sont menacées de disparition. Disparaîtraient aussi les Conseils d’administration, qui pouvaient exercer un contrôle démocratique du fonctionnement des hôpitaux.

 

TOUS ENSEMBLE, MOBILISONS-NOUS

POUR OBTENIR LE RETRAIT DE CE PROJET DE LOI !

 

Organisations signataires : Comité de défense de l’hôpital de Concarneau, Comité des usagers de l’hôpital de Douarnenez, Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité ; FO, FSU, Solidaires, CNT ; les Alternatifs, LCR-NPA, PCF, UDB…

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

INFORMEZ-VOUS !

Participez à la réunion publique  organisée

 Jeudi 6 novembre prochain à 20 h 30

Salle du Chapeau Rouge

 

animée par Bernard Teper,

Secrétaire national de l’UFAL,

Coordonnateur du Collectif national contre les franchises médicales, pour l’accès aux soins partout et pour tous, et pour une sécurité sociale solidaire sur le thème

 

QUEL HÔPITAL AUJOURD’HUI, QUEL HÔPITAL DEMAIN ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Coupon à renvoyer au Président de la République (en franchise postale)

 

 

            Je, soussigné, (Nom)……………., (Prénom)…………….., habitant à………………..

 

demande le retrait  du Projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires »

 

 

                                     A                                                Le

 

Signature.
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 10:29
350 personnes se sont mobilisées samedi 18 octobre pour défendre les urgences de Concarneau. Cette troisième manifestation est une réussite pour le comité de défense de l'hôpital. Par ailleurs la pétition compte pour l'instant 17 000 signatures.
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 15:00





Partager cet article
Repost0
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 17:26

Jeudi prochain, à partir de 20h, le pique-nique organisé par le comité de défense de l'hôpital de Concarneau aura lieu sur le parvis des halles. Chacun est prié d'apporter son matériel.

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 17:01

Jusqu'à présent, les défenseurs de l'hôpital de Concarneau se réunissaient tous les soir à l'heure de la fermeture des urgences, mais ils étaient de moins en moins nombreux à être présent. Le pique-nique organisé jeudi dernier par le comité de défense avait donc pour but de rendre le mouvement plus visible : pari réussi. Une cinquantaine de personnes était présente et leur mobilisation était bien visible des passants et des voitures. L'opération sera renouvelé tous les jeudi.

Par ailleurs la pétition a réuni plus de 12 500 signatures.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 10:54

Marie-Laure Guillou n’appartient à aucun syndicat ou mouvement politique. Pourtant, elle a été le maillon essentiel d’une première manche victorieuse pour les défenseurs de l’hôpital de Carhaix, dont le gouvernement souhaitait la fermeture de la maternité et du service de chirurgie. Jeune cadre hospitalier, Marie-Laure Guillou a jeté toutes ses forces dans la bataille. Mettant de côté les risques professionnels que cela pouvait provoquer, elle a lutté jusqu’à l’abandon du projet gouvernemental. Elle a accepté de répondre aux questions de Matthieu Guillemot.

Comment as-tu vécu cette lutte ?
Marie-Laure Guillou

Je me suis investie dans le Comité de défense et de développement, un peu par hasard… Je souhaitais être présente, faire partie du conseil d’administration (CA) et me tenir informée de l’évolution de la situation, mais je ne souhaitais pas faire partie du bureau ou avoir une place clé. Le soir du vote du bureau, je me suis désignée volontaire, malgré mes craintes : un engagement demande un investissement important, ce que je ne pensais pas pouvoir offrir au comité, de par ma position de cadre de santé et mes contraintes familiales. Le bureau composé, les réunions ont commencé, le CA comprenant 90 personnes de tous horizons, sociaux et politiques. Cette diversité, au lieu de déstabiliser et de nuire aux décisions, a contribué à notre réussite. Je suis née à Carhaix, j’ai choisi de vivre à Carhaix ! J’avais la certitude que ce qui se passait était injuste. Je déteste l’injustice, alors je me suis lancée dans ce qui allait devenir une grande aventure. Mener un combat était nouveau pour moi. J’ai appris à côtoyer un nombre important de personnes, différentes mais complémentaires, et ce bel ensemble était d’une richesse que jamais je ne pensais trouver au sein du pays. L’union née de ce combat reste pour moi le plus beau symbole de cette réussite. Chacun avait son rôle au sein du comité (groupe action, comité de projet, élus et population). Les compétences et les spécificités individuelles ont permis ces manifestations incroyables, cette organisation toujours bien calculée. Alors que le temps passait, je pensais que la mobilisation allait s’essouffler, mais non, au contraire, de plus en plus de personnes rejoignaient le mouvement !

Lire la suite

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 10:28

C'est maintenant, alors qu'il reste encore quelques semaines de saison touristique,  que la mobilisation pour l'annulation de l'arrete  violent  de PERRIN  (suspendant les urgences de nuit à Concarneau), doit s'amplifier :

NOUS ETIONS ENSEMBLE A CARHAIX
SOYONS ENSEMBLE A CONCARNEAU


JEUDI 24 JUILLET A 20H PARKING DE L'HOPITAL DE CONCARNEAU

LE COMITE DE SOUTIEN DES URGENCES APPEL A TOUS  A  MANIFESTER DANS UN PIQUE NIQUE BRUYANT

Face a la violence  des décisions illégales de l'Etat contre l'hôpital publique
Faisons face ensemble
Nous serons une dizaine de Quimperlé, de Quimper, de Carhaix ? ......
Il y aura un rassemblement tout les jeudis la mobilisation doit être forte.
Après Carhaix pour sauver Concarneau liguons nous contre les attaques de perrin-sarko

A jeudi


Vincent (L.C.R quimperlé)

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 19:07

Prévu le jeudi 3 juillet,  le conseil d'administration du Centre hospitalier de Cornouaille (Chic) n'a pas pu se tenir pour la troisième fois. En effet, une trentaine de membres du comité de défense de l’hôpital de Concarneau et de militants de Sud-Santé étaient présents, ce qui a fait dire au directeur du Chic, Hamid Siahmed : « La séance n’étant pas publique, le conseil d’administration ne peut se tenir ».

L'élection du président du Chic n'a donc toujours pas eu lieu. L'hôpital pourrait être mis sous administration provisoire par l'Etat.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 20:59

La direction de l'Assurance maladie a décidé de retirer de sa proposition de plan d'économies les mesures concernant les Affections Longues Durées. Les médicaments des patients atteints d'ALD resteront remboursés à 100%.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 22:02

Après des semaines de mobilisation, le juge des référés, Serge Mornet, a suspendu l'arrêté de l'Agence régionale de l'hospitalisation. Les activités de l'hôpital de Carhaix en chirurgie, obstétrique et anesthésie vont pouvoir reprendre. 
Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg