Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 14:40

sans-titre-2.jpg

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 182 (14/02/13)

*

Quinze ans après, la vache est toujours aussi folle pour les consommateurs.

*

Les recettes de certains des plats cuisinés vendus en grandes surfaces sont pleines de mystère : du bœuf avec du cheval, ces derniers piqués aux produits tout aussi mystérieux que dangereux, hormones, antibiotiques…


Ce scandale ne fait que rendre encore plus crédible l’idée populaire que nous ne savons pas ce que nous avons dans nos assiettes. Sous de belles étiquettes « 100 % bœuf » se cache une tout autre réalité : une avalanche de sous-traitants qui se commandent des kilos de bidoche à en faire oublier que cette dernière ne pousse pas sur des arbres.


Ce mode de production dangereux pour notre santé l’est tout autant pour la planète :

 

multiplication des échanges et donc de camions sur les routes, intermédiaires qui se gavent à chaque transaction sur le dos des paysans, actionnaires qui se font du gras sur le dos et au mépris des consommateurs.


Il s’agit donc bien de savoir comment produire et contrôler cette production et donc notre alimentation.

 

Depuis des années, de la vache folle à ce dernier scandale, rien que des mesurettes comme la traçabilité qui n’empêchent pas les grands groupes de l’alimentaire de se fournir n’importe où, et n’importe comment. Il est alors facile de se défausser sur un système qui s'est organisé pour ne pas avoir de responsables, si ce n'est en dernier ressort les organisations mafieuses.

 

Mais ils sont tous responsables, les distributeurs en particulier qui, par la dictature des prix et donc de leur marge, cherchent toujours à baisser les prix des matières premières au détriment de la qualité. Cet agro-business se fait évidemment à l'encontre des petits producteurs et paysans, les premiers à subir ce système.


Une autre société, en rupture avec ce système économique, permettrait à la population de contrôler et de décider comment produire en respectant l’environnement. Une fois de plus, les choix de production – pourquoi, comment et pour qui – sont au cœur de la question. Que ce soit pour notre santé, pour nos conditions de vie, il y a urgence à rompre avec cette logique.


Thibault Blondin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg