Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 11:53

paysans-1.jpg

pays 2

paus-3.jpg

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 10:04

Affiche-officielle-POUTOU-2012_0.preview.jpg

 

 

Philippe Poutou s'est rendu aux vieilles charrues avant d'aller rencontrer les travailleurs en lutte du Groupe Doux

Père Dodu  à Quimper

demain 23 Juillet 2012 dès 8h du matin.

Merci de venir nombreux...

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 13:42

le-cas-melenchon 1 mini

L'ancien candidat à la présidentielle aura-t-il le droit à son discours en solo, comme l'an passé ?

20 juillet 2012 à 22:46
Par LILIAN ALEMAGNA

Tout roule entre Mélenchon et le PCF ? Officiellement, oui. Mais, pendant que l’ex-candidat à la présidentielle est au Venezuela - pour participer, d’abord, au forum de São Paulo à Caracas, puis pour soutenir le chef de l’Etat, Hugo Chávez, en campagne -, ses lieutenants sont en négociation avec les partenaires communistes. Sur la table : l’ordre et les temps de passage du meeting final aux «estivales du Front de gauche», à Grenoble fin août. Le Parti de gauche veut un remake de l’an passé.


Une table ronde vite fait entre les responsables politiques, puis cinquante minutes de discours pour Mélenchon. Refus des communistes, qui ne voient pas pourquoi le leader du PG aurait droit à autant alors qu’il n’est plus le candidat. «Le PCF n’a pas bien vécu la dernière séquence avec la perte de ses députés», justifie un cadre Front de gauche. Et, côté communiste, on annonce la couleur : «Il ne sera pas président du Front de gauche, dit un responsable.Ça n’existe pas.»

 

http://www.liberation.fr/politiques/2012/07/20/le-pcf-ne-veut-pas-d-un-show-melenchon-a-l-universite-d-ete_834671

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:20
1265645174 affiche karl marx le retour 300
Une théorie dialectique plurilinéaire du devenir social
2010
  

Marx plus que dans les marges


Nous publions ici la conclusion d’un ouvrage important, édité en 2010 par l’University of Chicago Press (336 pages) et ayant pour titre : Marx at the Margins : On Nationalism, Ethnicity, and Non-Western Societies.

 

L’auteur, Kevin B. Anderson, est professeur de sociologie et de sciences politiques à l’université de Californie Santa Barbara. L’ouvrage est consacré aux écrits de Marx dédiés au nationalisme, à l’ethnicité et aux sociétés non occidentales.

 

Cet ouvrage est, en quelque sorte, le pendant thématique à la passionnante introduction que Robin Blackburn a consacrée à une partie des écrits de Marx sur la Guerre civile américaine : Karl Marx/Abraham Lincoln.

Une révolution inachevée. Sécession, guerre civile, esclavage et émancipation aux Etats-Unis, (Editions Syllepse 2012 pour la traduction française).

 

En se centrant sur ces questions, l’auteur – qui participe au travail de nouvelle publication des œuvres complètes de Marx et d’Engels (la MEGA II) – met à mal l’affirmation de ceux et celles qui font de Marx une espèce d’apologue du développement capitaliste comme précurseur d’une société socialiste.

 

Il met à mal également l’idée, assez répandue dans certains courants dits marxistes-léninistes, selon laquelle sa préoccupation exclusive portait sur les classes sociales et les relations Capital-Travail.

 

Kevin B. Anderson indique les évolutions dans la pensée de Marx, laquelle n’a cessé de s’élargir et de s’approfondir en – pour reprendre ses termes – une théorie dialectique plurilinéaire du devenir social. Il nous invite ainsi à (re)lire Marx pour penser notre propre temps.


http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article25892

 


Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:12

nukleel-nam-bo-ket

 

Par Léo Tubbax le Samedi, 21 Juillet 2012

 

Trois options


Depuis la mise en production des centrales nucléaires, un courant large de refus de l’énergie nucléaire existe en Belgique. Des manifestations de masse se sont opposées à la construction et la mise en production, à Doel et à Chooz. Chooz est une centrale quasiment belge car elle est presque entourée de territoires belges, puise son eau de refroidissement dans la Meuse à l’endroit ou celle-ci franchit la frontière et elle appartient pour moitié d’Electrabel.


Face à l’impossibilité de démonter les centrales comme se démonte un Mac Donald, trois options politiques se sont développées dans la résistance au nucléaire, généralement de façon complémentaire. Nous ne parlons pas ici de nos ennemis des  3 partis qui défendent le libéralisme économique et donc le nucléaire (le bleu, l’orange et le rose).


Nous voulons entamer ici un débat stratégique avec nos amis dans le mouvement antinucléaire.

 

http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=2549:un-premier-bilan-de-la-resistance-anti-nucleaire-&option=com_content&Itemid=53

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:02

doux vv

Faits de société vendredi 20 juillet 2012

Les organisations syndicales du site Père dodu de Quimper (Finistère) appel à la grève et au blocage de leur usine, lundi prochain.


L’usine quimpéroise du groupe Doux sera bloquée dès 6 h du matin par les salariés, lundi prochain. Jean-Luc Guillart, délégué CFDT, déclare « vouloir sauver les emplois de tous les salariés. » Des élus devraient être présents sur le site, entre autre le député PS, Jean-Jacques Urvoas.


Le site de Kergonan aussi


Les employés de l’usine seront installés à l’entrée de l’usine et devraient occuper par la suite le rond-point du Petit guélen, précédent l’accès à la voie express. Le même jour, un appel à la grève est lancé sur le site de Kergonan, situé à quelques kilomètres du site de Quimper. Ces deux usines sont menacées de fermeture, ce qui occasionnerait la perte d’environ 270 emplois, selon les syndicats.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-Appel-a-la-greve-et-blocage-du-site-Pere-Dodu_40820-2098094------29232-aud_actu.Htm


Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 11:53

hopital2.jpg

21 juillet 2012 

 

Mercredi, est sorti, en salle, le film «Bowling», basé sur le combat des Carhaisiens pour le maintien de leur maternité. EnFrance, d'autres services obstétriques deproximité sontmenacés defermeture. Carhaixfait figure d'exemple.

Le film Bowling, sorti mercredi, qui s'inspire de la lutte des Carhaisiens, devrait faire un carton dans les villes françaises concernées par une fermeture de maternité. Là où souvent les élus et la population se démènent comme de beaux diables pour faire reculer l'échéance. Christian Troadec, le maire de Carhaix, qui avait mené la fronde pendant 17 semaines en 2008, reçoit des demandes de renseignements émanant d'autres maires qui tentent de sauver leur maternité. «Ils veulent savoir comment s'y prendre. Généralement, on leur communique lejugement du tribunal administratif de Rennes qui avait annulé la décision de fermeture de l'Agence de l'hospitalisation au motif que la sécurité sanitaire n'était plus assurée en Centre-Bretagne». Une décision qui fait vraiment référence à présent.

2011: 22 naissances en moins

On connaît la suite. Dans les mois qui avaient suivi, l'hôpital de Carhaix et le CHU de Brest avaient fusionné. «Ça a été une très bonne chose, poursuit le maire. Maintenant, des personnels de santé travaillent sur lesdeuxsites, dont certains professeurs qui ont très bonne réputation.Les gens ont confiance». Pas suffisamment, toutefois, pour faire décoller l'activité duservice obstétrique de proximité: en 2011, 213 bébés y ont vu le jour, soit 22 de moins qu'en 2010. Il a été établi que 36% des Carhaisiennes, enceintes l'an dernier, ont décidé d'aller accoucher ailleurs.

 

Et pas pour des questions de grossesses à risques, qui nécessitent des prises en charge plus lourdes. Pour autant, Christian Troadec ne baisse pas les bras. Demandant régulièrement à ses administrés de jouer le jeu. Même si l'avenir de la maternité de Carhaix n'est plus conditionné à un quelconque seuil fatidique d'activité. À plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la région lyonnaise, Chantal Ducroux-Scouvey, présidente du Collectif interassociatif autour de la naissance (le Ciane), confie qu'elle ira voir «Bowling».

1.340 maternités en 1975 540 en 2011

«Le nombre de maternités en France a chuté de1.340en 1975, à 540 en 2011. Carhaix est un symbole. La fermeture de ces services, cene sont pas simplement des locaux qu'on abandonne. C'est aussi, dans certains secteurs, prendre le risque de morceler le suivi des grossesses. Et de voir les séjours écourtés avec, parfois, des complications, parce que la mère qui vient de mettre au monde se sent seule, loin de sa famille. Si certaines fermetures nous inquiètent, d'autres sont parfaitement justifiées. Car il existe des établissements qui ne présentent plus suffisamment de garanties au niveau de la sécurité sanitaire. Tout doit être analysé au cas par cas».

 

La décision la plus aberrante reste, sans nul doute, celle concernant la Seyne-sur-Mer, dans le Var. Dans cette ville de 60.000 habitants, au coeur d'un bassin de population de 200.000 habitants, la maternité-où naissaient chaque année plus de 1.500 enfants - a fermé. Désormais, les parturientes sont obligées d'accoucher à l'hôpital de Toulon. À certains moments de la journée, il faut plus d'une heure de voiture (*) pour parcourir les 15 km qui séparent les deux agglomérations, suivant le quartier où l'on se trouve.

 

Le maire socialiste, MarcVuillemot, a tout fait pour éviter cette fermeture. Il a même rejoint Paris à vélo avec, dans son sac, une pétition signée par 20.000 personnes. Rien n'y a fait. Rien à voir avec la manière forte choisie par les Carhaisiens, quatre ans plus tôt. Ces derniers avaient pris d'assaut les grilles de la préfecture à l'aide d'un camion bélier. La poignée de policiers qui étaient en faction à l'intérieur, ce jour-là, en tremble encore d'effroi.


Didier Déniel

 

* Le délai maximum reconnu comme acceptable au-delà duquel le danger est réel pour les parturientes est de 45 minutes.

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/maternite-carhaix-a-fait-ecole-21-07-2012-1781639.php

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 11:08

hopital2.jpg

21 juillet 2012 à 09h19

 

La lutte continue pour le comité de défense de l'hôpital de Concarneau.

 

Une partie de ses membres était hier matin sur le marché, place Jean-Jaurès, pour inciter les Concarnois et les touristes à signer leur pétition. Outre la défense d'une réouverture des urgences sans interruption (9 h-19h actuellement), le comité est mobilisé pour l'achat d'un scanner.

 

«L'équipement actuel est obsolète. Pour un accès aux soins de proximité efficace, il faut des moyens, afin d'effectuer un diagnostic précis», explique-il. À midi, le comité avait récolté plus de 200 signatures. Ses membres seront de nouveau sur le marché le 10 août prochain.

 

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimperle-concarneau/concarneau/hopital-de-concarneau-une-petition-pour-les-urgences-et-un-scanner-21-07-2012-1782135.php

 


Partager cet article
Repost0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 13:06
69929-825-550
Elsa Fayner | Journaliste Rue89

Une énorme marée humaine a envahi jeudi 19 juillet, durant la soirée, le centre de Madrid lors d’une manifestation contre le nouveau plan de rigueur du gouvernement espagnol, ont rapporté des journalistes de l’AFP.

 

Plusieurs centaines de (de milliers? note du blog) personnes ont participé à cette grande manifestation, selon les informations du site du Nouvel Observateur.

Les syndicats avaient appelé à manifester dans 80 villes d’Espagne sous le mot d’ordre : « Ils veulent ruiner le pays. Il faut l’empêcher, contre ce plan qui prévoit notamment une hausse de la TVA et des coupes dans la fonction publique. »

Les pompiers font partie des fonctionnaires qui ont déjà manifesté spontanément – communiquant via les réseaux sociaux – les jours précédents.

Des balles en caoutchouc

Jeudi soir, les pompiers se sont trouvés en première ligne, et ont mené quelques groupes de manifestants jusqu’aux barrières qui protègent les bâtiments du Congrès. La police est alors intervenue en chargeant, tandis que les manifestants répondaient en lançant des objets divers, notamment des bouteilles.


La police espagnole a chargé et tiré sur les manifestants avec des balles en caoutchouc contre ces petits groupes qui se sont dispersés dans les rues adjacentes.

Les policiers ont également battus des manifestants avec des bâtons pour les disperser, dans le secteur de la Puerta del Sol, au centre de la capitale, alors qu’ils tentaient de rejoindre le Parlement.

 

http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/07/20/les-pompiers-affrontent-les-policiers-madrid-233993


Partager cet article
Repost0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 12:14

Photo F.vignette paysage

Des logements en dur? Et puis quoi encore!  Sous la tente et sous la flotte, ouais, ouais !

Vous vous croyez p'têt en régime socialiste? Ici on Valls!

20 juillet 2012 -

 

À Pacé, près de Rennes, 200 personnes s'entassent dans une ancienne maison de retraite, réquisitionnée début juin par les bénévoles du Dal35 ( Droit au logement). Le tribunal de Rennes décidera aujourd'hui quand ils devront rendre le bâtiment à son propriétaire.


Dans la cour, des enfants font du roller et s'occupent comme ils peuvent pendant les vacances. Les mamans, elles, prennent soin des tout-petits ou regardent la télé. «Les occupants sont très inquiets, explique Armelle Bounya, bénévole à l'association Droit au logement (Dal). C'est la première fois qu'un de nos squats leur permet de connaître un peu de confort».

Un confort relatif

En terme de confort, tout est relatif. La maison de retraite, vide depuis un an, est composée de 50 petits studios avec une pièce principale d'environ 12 m² et une salle de bain. Chaque famille occupe un studio, quel que soit le nombre d'enfants. Les habitants ont su aménager au mieux leur petit chez-eux, avec des objets récupérés à la déchèterie. «Certains en sont à leur quatrième expulsion de nos différents squats, poursuit Armelle Bounya.

 

Repartir dans la rue serait très dur psychologiquement».

 

Armelle est une ancienne institutrice, sensibilisée aux problèmes des sans-papiers pour en avoir elle-même accueilli dans sa classe. «Je me suis vite rendu compte que le logement était le problème prioritaire des familles de migrants, explique celle qui a rejoint le Dal en 2010. C'est très déstructurant pour les enfants de ne pas avoir de maison à soi». C'est pourtant le sort réservé à tous ceux qui vivent clandestinement en France.

 

Certains ont fait une demande d'asile politique, d'autres essaient de se faire oublier. Ils se retrouvent à la rue, errent de squat en squat ou dorment dans les foyers du 115, quand il y a de la place. Mongols, Arméniens, Géorgiens et Congolais sont les principales communautés qui occupent le squat de Pacé. «Il y a parfois quelques tensions entre les communautés, expliquent les bénévoles mais c'est inévitable quand on vit comme ça, les uns sur les autres».

Les autres squats pleins à craquer

Au rez-de-chaussée, c'est une autre histoire. «Quand il n'y a plus eu de place dans les studios, les gens se sont entassés dans les pièces du bas, constate Armelle. On est proche du bidonville». De grandes couvertures accrochées à des fils servent de séparation pour chaque famille. Les matelas sont posés au sol et les maigres affaires de chacun sont empilées dans des coins.

 

«C'est toujours mieux que de dormir dans la rue ou d'appeler le 115», poursuivent les bénévoles. Le tribunal de grande instance de Rennes doit décider aujourd'hui de l'expulsion plus ou moins rapide des migrants de Pacé. «Nous souhaitons que ce soit leplus tard possible, ajoute Armelle, pleine d'espoir. Sinon, je ne sais pas où vont loger ces personnes. Nos autres squats sont déjà pleins à craquer».

  • Carole André

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/migrants-le-plus-grand-squat-breton-en-sursis-a-pace-20-07-2012-1780394.php

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg